On connaît le coût de la démocratie, mais quel est le prix de son déni au quotidien ? 

Déjà dix morts liés au mouvement des Gilets Jaunes. Une centaine de millions de dégâts. Un à deux milliards de manque à gagner pour le commerce en cette fin d’année. L’impact sur le PIB et le déficit budgétaire de la France prouvera malheureusement qu’on ne peut espérer un développement économique pérenne que dans le cadre d’une société inclusive et attentive à toutes ses parties.

L’affichage libre fait partie des moyens qui nous sont donnés d’être citoyens 365 jours par an. Lorsque le Maire dénigre notre démarche en parlant uniquement d’affichage politique, nous l’encourageons à relire l’article R581-2 et les suivants, où le législateur parle d’affichage d’opinion et de publicité relative aux activités des associations. Aujourd’hui, les seules associations qui disposent de panneaux (sous clef) sont celles adhérentes à l’OMC et à l’OMS. Quid des autres, que l’on croise tous les 2 ans, exclues, à l’extérieur du Forum des Associations ?

Doit-on « tenir » sa ville, ses associations, sa société civile, ou bien œuvrer à faciliter son développement économique, social et culturel ? Faut-il formater les esprits, ou améliorer leur capacité à comprendre tout aussi bien les problèmes du quartier que ceux du Monde ? Les citoyens ne sont ni de simples réserves de voix ni des consommateurs de services publics ou d’activités associatives. Ils aspirent à jouer le rôle qui leur revient dans la construction responsable de leur quotidien.

Nous souhaitons aux Maisonnais une très bonne et très heureuse année 2019. 

Maisons-Alfort : c’est vous !
Xavier COHARD, Marie-Line DUCRÉ, Gilles BETIS

Share This