Notre maire a pris il y a peu de temps un arrêté municipal interdisant l’ouverture après 23h30 des commerces à Maisons-Alfort.

Interpellés par des commerçants qui voient soudainement leur chiffre d’affaires se réduire suite à cette décision, nous posons la question des raisons de ce nouveau règlement à l’issue du dernier Conseil Municipal. M. Capitanio explique alors que des plaintes ont été reçues des riverains de certaines épiceries dans le quartier des Planètes. Il reconnait également que les forces de police, tant nationale que municipale, n’ont pas été en mesure d’assurer le retour à l’ordre depuis deux ans déjà. Mais pourquoi prendre un arrêté qui pénalise l’ensemble des commerçants si le problème est localisé ? Il est alors dit que l’arrêté sera appliqué «avec intelligence». Qu’est-ce à dire, c’est autorisé ou pas ? Un nouvel argument est avancé : le problème c’est la vente d’alcool. Alors, il aurait sans doute été plus pertinent de prendre un arrêté interdisant la vente d’alcool la nuit… Mais pas de pénaliser tout un secteur du commerce.

Les enseignements que nous tirons de cette discussion sont les suivants :

  1. La faiblesse des moyens de police sur le territoire ne permet pas le maintien de l’ordre et de la tranquillité des Maisonnais. Les incivismes se multiplient dans de nombreux domaines et nécessiteraient un personnel de police suffisant pour décroître, à commencer par le stationnement anarchique dû au manque de régulation «intelligente»,
  2. À défaut de décision et d’investissements pertinents en la matière, c’est notre qualité de vie à Maisons-Alfort qui finira par se dégrader définitivement.

Maisons-Alfort : c’est vous !
Xavier COHARD, Marie-Line DUCRÉ, Gilles BETIS

Share This