À compter du printemps 2018 les Maisonnais pourront se déplacer en vélib. La Commune comptera en effet 7 stations. Celles-ci seront aménagées d’ici au mois de mars normalement.

Le service vélib’ avait été limité aux communes limitrophes de Paris initialement. Il n’avait pas pu être étendu au-delà pour des raisons tenant à la rédaction du contrat initial. Ce contrat, signé en 2007, arrivera justement à échéance en 2017. Un nouveau contrat a donc été signé, qui élargit le dispositif pour la période 2018-2032.

Le nouveau service Vélib, proposera des vélos plus légers et plus solides. 30% d’entre eux seront en outre munis d’une assistance électrique. Le nouveau système offrira enfin la possibilité d’attacher son vélo à un autre vélo, dans le cas ou la station d’accueil serait pleine.

La commune avait adhéré au syndicat d’étude sur l’élargissement du dispositif en 2016, non sans que la majorité précise que cela ne signifiait pas automatiquement l’adoption du système Vélib’ à Maisons-Alfort. On craignait alors le coût de l’opération. La majorité prétend aujourd’hui, dans le bulletin municipal, avoir mené « un combat de longue date ». Chacun jugera.

Du côté de l’opposition : pas d’hésitation. Le projet figurait déjà dans le programme municipal de 2014, et nous nous sommes prononcés pour l’importation de ce système, sans équivoque. Il complétera intelligemment la politique du conseil départemental qui crée des pistes cyclables le long de voie dont il a la responsabilité, comme les avenues du Général De Gaulle et du Général Leclerc.

Maisons-Alfort : c’est vous !
Xavier COHARD, Sophie GALLAIS, Alain Berthelot

Share This