La majorité ne cesse de le répéter : les impôts sont faibles à Maisons-Alfort. C’est en réalité ce que disent toutes les majorités dans toutes les villes de France, alors qu’en est-il à Maisons-Alfort ?

Évacuons d’emblée la question de « la pression fiscale » que la majorité met beaucoup en avant. C’est un indicateur qui compare avant tout des taux d’imposition. Il est donc peu pertinent ici. 

Le site « collectivités locales », un site officiel du Ministère de l’économie, a été récemment complété. Il met à disposition des citoyens beaucoup d’éléments auxquels nous n’avions pas accès jusqu’à présent. 

Il montre que la taxe d’habitation est plus élevée à Maisons-Alfort qu’ailleurs. Avec un taux de 22,09 %, contre 20,59 % pour la moyenne de la strate des villes de 50 000 à 100 000 habitants et une base nette imposée de 1 867 euros par habitants contre 1 472 pour la moyenne de la strate. Sans surprise le produit de cette taxe est de 413 euros par habitant contre 303 pour la strate soit 36 % de plus que la moyenne. La TH maisonnais est donc supérieure à la moyenne nationale. 

La taxe foncière, est en revanche plus modérée. Cela vient d’un taux particulièrement faible. 

La taxe d’habitation est payée par toutes les personnes résidant à Maisons-Alfort. La taxe foncière, est payée par les propriétaires de biens immobiliers à Maisons-Alfort, qu’ils y habitent ou non. Le choix politique d’une ville de droite ? Oui. 

Maisons-Alfort : c’est vous !
Xavier COHARD, Sophie GALLAIS, Alain BERTHELOT

Share This